mercredi 29 novembre 2017 - Du tram, du bus    No Comments

Oh, oh, oh, little china girl… ♫

La tête penchée vers l’avant, la nuque tendue, les mains agrippées à cet objet et les yeux rivés dessus, Julien n’était pas un cas isolé dans les transports. Ils étaient une majorité à dégainer cet objet à cordon. Un cordon ombilical en quelque sorte…

Comme une majorité de francais, l’objet faisait passer le temps dans les transports. Certains jouent à faire tomber des bonbons multicolores, certains parcourent avec ennui les réseaux sociaux, d’autres pianotent des sms et parfois écrivent des histoires…

Julien, ce matin, n’allait pas pouvoir satisfaire son addiction car son objet était en panne. Comme il se doit, il niait sa dépendance bien entendu. Néanmoins c’était un homme curieux et en partant de chez lui, il décida de prendre un livre. Julien était un lecteur règulier mais jamais dans les transports.

Il a choisi un ouvrage « L’histoire du monde se fait en Asie ».
C’est sur qu’entre ce sujet et des bonbons qui tombent en cascade dans l’objet, le trajet ne serait pas le même et son cerveau serait un peu plus sollicité.

A ses côtés dans le tram, Ting n’a pas d’objet numérique entre les mains mais un dossier dont elle vient de finir la traduction anglais – chinois. Un rapport qu’elle doit rendre ce matin en réunion de direction. Elle était trop fatiguée hier soir pour achever son travail et en plus Tsingtao, son chat siamois, réclamait des jeux et des attentions. En refermant son dossier, elle regarde discrètement au-dessus de l’épaule de son voisin de voyage pour en découvrir la lecture. 

 
Ting est très intriguée par cet homme et surtout par son livre. Il avait l’air si concentré, si impliqué.
Elle reconnaît tout de suite la fameuse maison d’éditions au triangle rouge.

Vers sept heures, à la station Porte de Choisy, leurs regards se croisent et ils échangent un long sourire entendu. A partir de cet instant, Julien se fait la promesse de ne plus jamais dégainer son objet connecté dans les transports. 
Finalement, la lecture comme passe-temps ferroviaire était une excellente idée… !
 
(Merci au lecteur sympathique de ce matin qui a bien voulu poser avec son livre)

 


Got anything to say? Go ahead and leave a comment!