mercredi 9 décembre 2015 - Et les autres, Musiques, Tous    1 Comment

COP21, G20 et les autres

20131003_191431Vautré en terrasse d’un vieux café en bois de la rue de Bagnolet, il se dit qu’il fait bien trop bon pour la mi-décembre.
Ah le climat, le climat… Comme jadis son père à la même terrasse ; il mate un peu les jolies filles, compte les jambes par paires en tournant les pages impaires de son Libé.
Bref, il savoure le moment, il déguste l’instant.

Il est presque 7 heures, Paris sommeille. Sommeil, quel chouette mot en somme.

Tiens, cette fille n’a pas froid aux yeux ; robe noire, manteau vert – pas de collant. Son œil averti en vaut deux. Sur le sujet, il se voulait incollable ; collant ou pas, des bas ou pas avec coutures verticales. Débat il y a.
Il replonge dans son journal en songeant : pas de collants, Le Bourget.

Au Bourget, la COP21 qui bat son plein (sans diesel ?) va enfin poser les bases d’une planète juste, solidaire, propre, saine et verte. Super… (sans diesel ?).

L’air qu’on respire… Toxique.
Les politiciens qui délirent… Toxique.
Les collègues qui soupirent… Toxique.
Les voyageurs du tram qui transpirent… Toxique !

Un projet s’écrit, s’écrie… UN PROJET !

C’est bien joli tout ça, la COP21, blablabla, mais est ce que l’effet papillon ira jusqu’au G20 qui fait l’angle ? Jusqu’au Franprix au bout de la rue ? chez Ed ?
Une répercussion quelconque dans le quotidien de tout un chacun ?!
Il s’est passé quoi concrètement depuis Copenhague en 2009 ? … B
lablabla (car ?).

Trop de bagnoles, trop de pots qui crachent, trop de portières qui claquent.
Un claquement de talons sur le bitume le sort de sa réflexion.
Revoilà la fille au manteau vert, il fléchit légèrement vers la gauche pour la suivre des yeux. Elle passe près de lui et frôle une voiture garée gris métallisé intérieur crème.

Il boit son grand crème, une gorgée de verre d’eau glacée et continue discrètement à observer…
Les cheveux mi-longs sont un peu bouclés et très indisciplinés, pas très bien coiffés mais beaux et bruns – couleur 3D Chocolat glacé.
La silhouette est harmonieusement charpentée, la démarche est souple et fluide, elle ondule, elle balance. Élégance.

Presque 8 heures, il termine à toute blinde son grand crème, sans sucre et range son canard qui plie mais ne rompt pas. Il paye, se lève et s’en va.
Les longues jambes couturées – ou pas – prolongent leurs folles danses.
De filles en aiguilles,  il est plein d’espérance ; sa journée commence…
Et demain ?
Demain c’est dimanche, il se dit qu’il ira voter en rose, en rouge, en bleu, en vert, mais jamais en marine.

Bad News

1 Comment

  • Et les pubs de Youtube,
    Pendant ce temps nous entubent.
    Du vif argent au vil argent,
    Derrière des mensonges arrogants.
    Au fil du temps,
    Le carbone des hivers papiers glacés
    A fait chaude place à l’été publicité
    Des Ego surdimensionnés.
    Demain dimanche, c’est décidé : liberté !

Got anything to say? Go ahead and leave a comment!