lundi 10 juin 2013 - Poésies, Tous    1 Comment

Arbre à pains

O toi, grand chêne hérétique, grand arbre tyrannique aux branches spa small dick, grand chef hiérarchique,
Professionnel de la profession, grand ponte de la soumission, prophète de l’humiliation, pape des aberrations…
Serais-tu à ce point intarissable d’idées bêtes, de partir à la cueillette de glands épuisants, vils et serviles que tu laisseras bientôt échouer, louvoyer, puis ramper aux pieds sales et fourchus des souples noisetiers, nichés dans un vieux bureau moche, des feuilles vertes plein les poches, opportunistes très bien planqués dotés de bouches gigantesques, de rires gras jusqu’aux cimes et de minuscules et végétatifs virils attributs… Auxquels nous rêverions ma foi, jour après jour et avec une grande joie, de botter le cul !
.

1 Comment

Got anything to say? Go ahead and leave a comment!