jeudi 6 décembre 2012 - Poésies, Tous    No Comments

Neige pas ?

L’imbécile, j’ai perdu sa trace en 2006 à Oran.
Peu importe, je ne vais pas prendre de gants.
Non plus étaler mon manteau blanc sur mes branches dénudées ni me mettre en boule ni encore en faire une montagne.
Je ne vais pas refaire le bonhomme, ni l’histoire. Non, gelée.
Neige pas…

Allongée dans les edelweiss étincelantes, je ne suis pas complétement givrée. Je n’ai pas froid aux yeux, en roulant des patins à glace, je creuse des sillons dans mon sorbet citron. Hibernation. Le traîneau de mes pensées glisse vers lui, je freine. Je me croise dans la glace et parfois me prends les pieds dans le verglas. Descente. Rigolade. Dégringolade.
Neige pas…

Je fais de la luge avec le sommet de mon doigt sur la vitre embrumée en regardant dehors ta nuque s’éloigner…
Je trace à l’index un chemin hors piste sur le massif du Mont Blanc au chocolat. Versant Nord, une belle stalactite cacao s’échappe et se transforme en petite avalanche stoppée nette – brisée au pied des pistes ; sur le museau rose et poudré immaculé de ce chat laid.
Neige pas…

Chaque flocon était pourtant un mot délicat que je voulais déposer sur ses cheveux grisés enivrés d’hivers. Enguirlandée de silences, je souris et skie en slalomant exquise entre les icebergs de mes penchants idiots. Mais il n’en saura rien, l’imbécile.

La boucle est bouclée et le mystère Freeze…
Neige pas respecter la chaîne du froid ?
(Fondu au blanc)

 

Got anything to say? Go ahead and leave a comment!