jeudi 11 octobre 2012 - Contraintes    No Comments

Alexandrie Alexandrin…

Car on ne peut pas être et avoir l’été racé.
Les terrasses et l’air frais contre ma peau lissée.
Lis c’est bon pour tes mots évanouis dans l’eau bue.
L’obus de mes pensées explose de toute beauté.
Beau t’es quand tu souris ta bouche s’étalant.
Ces talents de guirlande farcie à l’anguille.
Alanguie je vous dis que la pluie est allée.
Etalé sur le zinc il chancèle et puis dort.
D’ores et déjà mon âme pour vos yeux s’enflamme.
Sans flamme sur mon bureau je vous offre mes mots.
Mémo.

Got anything to say? Go ahead and leave a comment!