mardi 18 septembre 2012 - Contraintes, Tous    No Comments

M le mot… dit

Matthias et Mia vont massacrer cette maudite mascarade, mercredi midi. Mes messages minutés menacent le miroir magistral qui me montre la mécanique du métronome maltraitant mon médiator médium. Marcus Miller, mixage mâchouillé et mélange mélodique de musiques magnifiques sous la main… Maestro. Massive Attack : la mélancolie qui masque Morcheeba la mystique, multipliant mille mouvements magiques de Moriarty et la mielleuse Muse (à la voix Mathieu). Mehldau martèle de ses mains Miles ; ce maître mouvementé… Il y a aussi Moby minaudant sans moufter, qui a meublé mes mardis matins. Mystique et malicieuse sur la moquette mordorée de ma maison où même Mahler, Mendelsson si modernes me font monts et merveilles… Alors que Martial, ce malheureux musicien miaulant, ose maroufler ma mire multicolore à minuit et mouiller mes yeux même pas mauves en mesurant ma Méthode rose toute mordillée.
Pour le moment : un meurtre à Manhattan, Maupassant et mes macaronis sans macarons qui mijotent. Un magicien magnétique, ni malveillant, ni méprisant, plutôt massif et mélomane me murmure des mots mélangés et de ses mouvements mentonniers mélodieux dépose minutieusement du mimosa sur mon minois ; mon miel à moi…
Mesdemoiselles, Mesdames et Messieurs, maintenant… Musique !

Got anything to say? Go ahead and leave a comment!