jeudi 9 février 2012 - Contraintes, Correspondances, Poésies, Tous    4 Comments

Correspondance(s)

Madeleine,

Je vous écris de Rome.
Mon voyage dans les Pyrénées, en passant par l’Argentine puis les Pyramides, me semble trop long, trop loin. Je ne comprends pas votre silence. Votre Télégraphe est en panne ? Pourquoi diantre jouez-vous à La Muette dans cette Belleville ?
Votre âme Glacière fait de vous une vraie Fille du calvaire !
Mais sachez que tout cela est le Cadet de mes soucis.
La Bonne Nouvelle c’est que je vous rêve ; ondulante sur les Grands Boulevards.
Je rêve de vous prendre dans le Dupleix de votre Maison Blanche devant votre Porte Dorée et aussi dans mon Château Rouge, avec autant de fougue que jadis la Bastille, c’est dire… Sur le Sentier le long du Chemin Vert, seul mon Sacré Cœur vrombit dans ma belle Bagnolet où votre main traînait
Saint-Jacques, SaintMichel, Saint-Marcel, Saint-Lazare et Saint-Paul, de tous ceux-là ce sont les vôtres que je préfère, ah votre peau Blanche… La Laumière de vos yeux verts, votre Bel-Air et vos belles Gambetta me laissent pantois. Passy bête, dans ma mémoire, je longe de mon regard votre Corvisart, et je suis toujours ému de votre Port-Royal ou lorsque votre jolie taille Porte Maillot ou pas. Bille en tête et Billancourt, je ne pense plus qu’à vous, Montgallet de l’océan aux joues Magenta.
Votre bouche, ma pelle et Monceau, que de souvenirs délicieux…
Délicieux comme les Tuileries aux amandes que nous dégustions ensemble, rappelez-vous des sucreries de Rennes ; l’Opéra, les Sablons
Alors voilà, au nom de la Nation et de la République :
j’Abesses à La Fourche de vos jolis doigts de pieds, du Jasmin par Couronnes.
Sans vous je déraille, ma Picpus.
Je me fous de la Convention.
Remettez-moi encore l’âme à l’Anvers dans votre Temple de Liberté.
Je vous transporte des baisers de Gaîté et vous Porte des Lilas

Votre Marcel Sembat.

metro c est trop

4 Comments

  • Capilotractage ferroviaire

    Le cigare de l’estranger
    Je m’égare d’une orange
    Le regard de lion
    Hagard, mon par(dessus) n’a souffert que de n’être
    Monopolysé

  • Gare aux lions Gare de Lyon !

  • Voilà qui donne envie
    Façon Queneau
    De sortir son zizi
    Dans le métro

  • Jean d’Orphine.
    Adoré à l’Orphin…
    Orphin : ateliers de Guerlain.
    Ca te va bien Arsène Lupin !

Got anything to say? Go ahead and leave a comment!